Mariages interethniques : 7 façons de le faire fonctionner

interethnic marriages

Les mariages interethniques sont de plus en plus fréquents dans le monde. Selon une étude du Pew Research Centre, un nouveau marié sur six aux États-Unis est marié à une personne d’une race ou d’une ethnie différente, et l’on pense que ce chiffre est plus élevé dans le monde entier. Si ces mariages peuvent être beaux et gratifiants, ils peuvent aussi être difficiles.

L’un des plus grands défis des mariages interethniques est la gestion des attentes. Il est important de se rappeler que votre partenaire reste un individu avec son propre bagage culturel et ses propres traditions. Ce n’est pas parce qu’il est marié à vous qu’il va immédiatement s’assimiler à votre culture. C’est pourquoi nous vous présentons dans cet article sept façons de faire fonctionner un mariage interethnique.

Communiquer ouvertement et franchement

L’une des choses les plus importantes dans une relation est la communication. Les couples interethniques doivent être particulièrement attentifs à la communication entre eux. Cela signifie qu’il faut parler de tout – des grandes choses, comme vos objectifs et vos rêves pour l’avenir, aux petites choses, comme ce que vous aimeriez manger pour le dîner. Il arrive que des ethnies différentes aient des papilles gustatives différentes et aiment des aliments différents. En communiquant ouvertement et franchement, vous éviterez les malentendus et construirez une base solide pour votre relation.

Célébrez vos différences

L’un des aspects les plus intéressants des mariages interethniques est qu’ils permettent de célébrer deux cultures au lieu d’une. Veillez à accepter vos différences et à en apprendre le plus possible sur la culture de l’autre. Cela peut se faire par le biais de la nourriture, de la musique, de l’art et de tout ce qui est important pour votre culture. Cela vous aidera non seulement à mieux vous connaître, mais aussi à tisser des liens plus forts. Parfois, ce sont les différences qui nous rendent plus forts. Cela nous aidera à surmonter tous les défis qui se présenteront à nous.

Soyez tolérant à l’égard de la famille et des amis de l’autre

Les couples interethniques ont souvent des familles et des amis différents. Il est important de faire preuve de tolérance à l’égard des familles et des amis de l’autre, même si vous n’êtes pas toujours d’accord avec eux. N’oubliez pas que ces personnes connaissent votre partenaire depuis longtemps et qu’elles comptent probablement beaucoup pour lui. Essayez de ne pas vous mettre en désaccord avec eux sur la politique ou la religion – cela ne ferait que créer des tensions dans votre relation. Chacun de vous a son propre système de soutien, composé d’amis, de membres de la famille et de connaissances. Soyez tolérant à l’égard de leurs préférences et veillez à voir les choses de leur point de vue.

Ayez des intérêts communs

S’il est important d’accepter vos différences, il est également important d’avoir des intérêts communs. Cela contribuera à la solidité de votre relation et vous donnera des raisons de vous rapprocher. Les centres d’intérêt communs peuvent aller de la randonnée à la bicyclette en passant par le cinéma et les jeux vidéo. Tant que vous aimez tous les deux ce que vous faites, il s’agit d’un intérêt commun.

Se soutenir mutuellement

Dans toute relation, il est important de se soutenir mutuellement. Les couples interethniques ne sont pas différents lorsqu’il s’agit de se soutenir. Lorsqu’une personne est en difficulté, l’autre doit être là pour l’aider du mieux qu’elle peut. Cela peut aller du soutien émotionnel au soutien pratique, comme l’aide à la garde des enfants ou aux tâches ménagères. En vous soutenant mutuellement, vous pouvez contribuer à rendre les moments difficiles un peu plus faciles à supporter. Ce n’est pas simple et il y aura beaucoup de moments de frustration ensemble, mais vous pouvez vous en sortir.

Respectez les limites de l’autre

Les couples interethniques doivent être particulièrement attentifs à respecter les limites de l’autre. Cela signifie que vous ne devez jamais dépasser les limites en matière d’espace personnel, d’intimité et de contact physique. Soyez toujours attentif à ce que ressent votre partenaire et à ce qui pourrait lui convenir. Si vous n’êtes pas sûr, demandez-lui ! Mieux vaut prévenir que guérir. Si votre partenaire a une opinion différente en matière de religion et ne veut pas en changer, ne le forcez pas à faire le contraire.

Soyez patients l’un envers l’autre

Les mariages interethniques sont l’une des raisons de l’augmentation du taux de divorce dans les Balkans.

Les couples interethniques sont souvent confrontés à des difficultés particulières auxquelles les autres couples n’ont pas à faire face. Cela peut entraîner des tensions et des frustrations. Par exemple, le couple peut se vexer pour une question insignifiante. Pour l’un, il peut s’agir d’une norme culturelle, tandis que pour les autres, il s’agit d’une offense. Cependant, il est important de se rappeler qu’il faut du temps pour surmonter ces difficultés. Vous devez être patients l’un envers l’autre et vous accorder le temps nécessaire pour les surmonter.

Les couples interethniques sont souvent confrontés à des défis uniques que les autres couples n’ont pas à affronter. Toutefois, il est important de se rappeler qu’il faut du temps pour surmonter ces difficultés. Tant que vous avez la bonne attitude et que vous êtes prêts à faire des efforts, votre relation interethnique peut s’épanouir !

Les mariages interethniques ne sont pas aussi courants dans les Balkans que dans d’autres régions du monde, mais ils ne sont certainement pas inconnus. La croyance populaire veut que les mariages interethniques aient augmenté après la Seconde Guerre mondiale, en particulier en Europe. Dans de nombreux cas, ces mariages sont conclus de plein gré par les deux parties, qui y voient un moyen de jeter des ponts entre les différentes communautés.

Cependant, les mariages interethniques peuvent aussi être assez difficiles, car ils peuvent souvent entraîner des tensions et des conflits au sein des familles.

Récemment, Eurostat a publié des statistiques relatives au mariage et au divorce. Au cours des dernières décennies, il a été constaté que dans la région des Balkans, les taux de divorce ont augmenté.
L’une des raisons possibles de l’augmentation des taux de divorce est que les couples ne partagent pas le même contexte culturel ou les mêmes valeurs, ce qui conduit à des malentendus et à des conflits.

Il n’y a pas de réponse définitive à cette question, car il n’existe pas de données concrètes sur le sujet. Toutefois, il est possible que le taux de divorce soit plus élevé dans les mariages interethniques que dans les mariages traditionnels entre personnes du même groupe ethnique. En effet, les mariages interethniques peuvent être plus difficiles et plus complexes que les mariages traditionnels.

En outre, les mariages interethniques peuvent être plus difficiles et plus complexes que les mariages traditionnels entre personnes du même groupe ethnique.

Quelles sont les autres raisons de l’augmentation du nombre de divorces ?

number of divorces per 1000 people

Nous allons énumérer ci-dessous quelques-unes des raisons les plus courantes qui ont entraîné une augmentation des taux de divorce au cours des deux dernières décennies, en particulier dans les Balkans :

  1. L’une des raisons possibles de l’augmentation des taux de divorce est que les gens se marient plus tard dans la vie. Lorsqu’ils atteignent la fin de la vingtaine ou le début de la trentaine, ils peuvent déjà avoir décidé qu’ils ne veulent plus être ensemble. Cela peut être dû à diverses raisons, telles que des différences de style de vie, de valeurs ou d’objectifs.
  2. En outre, la paresse ou le manque d’efforts peuvent également contribuer à l’augmentation des taux de divorce, car les gens peuvent simplement abandonner leur mariage au lieu d’essayer de résoudre leurs problèmes. Cela peut être dû à un certain nombre de raisons, telles qu’un manque de communication ou une absence de volonté de faire des compromis.
  3. Enfin, il est possible que la disponibilité croissante de divorces légalisés soit également un facteur contribuant à l’augmentation des taux de divorce dans la région des Balkans.

Conclusion

Les mariages interethniques présentent des avantages et des inconvénients, dont nous parlerons dans notre prochain article. Il est important de préciser que ce type de mariage est la principale cause de divorce.
En fin de compte, la décision de divorcer est personnelle et de nombreux facteurs peuvent y contribuer. Toutefois, il est important de se rappeler que le divorce n’est pas toujours la solution et qu’il peut souvent entraîner plus de problèmes qu’il n’en résout.

Plus d'articles :